Créer de beaux fonds cartographiques avec Qgis & des données libres

Mes professeurs de géographie m’ont toujours dit que la lisibilité d’une carte tenait en grande partie au choix du fond de plan.

Les SIG ne dérogent pas à cette règle.

Or combien de fonds hideux ou trop complexes j’ai vu tourner derrières des SIG ?

Mais rien n’est perdu car avec  des outils et des données libres ont peu déjà faire beaucoup de choses !

 

1- Donner du relief à sa cartographie

Un joli fond en relief et d’un coup les informations que l’on va coller dessus vont ressortir.

Pour cela on va utiliser les MNT (Modèle Numérique de Terrain). Comme vous le savez, le MNT est un raster dont la valeur pixel = donnée d’altitude.

On va commencer par les télécharger dans des sites qui les mettent à disposition. Il en existe de toutes tailles et résolutions…

La NASA et le ministère japonais de l’économie mettent à disposition des MNT sur toute la planète via son programme ASTER (Avanced Spaceborn Thermal Emission and Reflexion radiometer)

La NASA et le ministère de l’économie Japonnais mettent à disposition un MNT sur toute la surface du globe

La NASA et le ministère de l’économie Japonnais mettent à disposition un MNT sur toute la surface du globe

 

 

Une fois le MNT téléchargé (le plus souvent il s’agit du format .asc pour ASCII grid), chargez-le dans Qgis.

 

MNT chargé dans Qgis

MNT chargé dans Qgis

 

Comme dis plus haut, le MNT est un raster dont la bande pixel contient l’élévation. Comme toute couche SIG , on peut donc créer une thématique en fonction de l’altitude.

Il en existe de toutes sorte dans les rampes de couleur de Qgis. On choisit le nombre de classe et on choisit ses valeurs de bornes

Mise en place de la thématique en fonction des niveaux d'altitudes

Mise en place de la thématique en fonction des niveaux d’altitudes

Résultat de la thématique

Résultat de la thématique

 

Ça a déjà plus de gueule non ?

Bon maintenant on va construire le relief en donnant un ombrage en fonction de la pente.

De la pente ? kékidi le monsieur ?

Et  oui si on a la valeur  d’altitude, on peut en déduire la pente par analyse de voisinage. Heureusement il existe des outils qui font ça automatiquement !

Personnellement j’utilise GRASS et son module r.shaded.relief mais gdal fait ça aussi.

On peut y choisir l’azimut du soleil, l’angle qui forme par rapport à l’horizon, etc….

Dans tous les cas allez  chercher ces outils d’ombrage dans le boite à outils de qgis (Traitement => boite à outils) .

 

Module r.shaded.relief de GRASS

Module r.shaded.relief de GRASS

 

Le résultat est bien sympa. On peut jouer avec la transparence de la couche d’ombrage pour rendre un effet de relief à notre thématique.

 

Résultat de l'ombrage mis en transparence sur le MNT

Résultat de l’ombrage mis en transparence sur le MNT

 

2- Un  peu de style !! Dessiner le trait de côte et l’océan

On peut aussi désormais marquer le trait de côte et voire même dessiner l’océan.

Pour cela on va faire ressortir les valeur de pixel du MNT qui sont égale à  0, c’est à dire le niveau de la mer.

On va utiliser la calculatrice raster, qui est un bel outil qui permet de faire des opérations sur les rasters et leur(s) bande(s).

 

la calculatrice Raster permet de sortir uniquement les valeurs d'altitude = 0

la calculatrice Raster permet de sortir uniquement les valeurs d’altitude = 0

Le nouveau raster créer fait ressortir en négatif les côtes. Il ne nous rester plus qu’à extraire le contour de même valeur pour avoir le trait de côte.

GDAL et GRASS font ça mais je vous conseille d’utiliser d’utiliser l’outil SAGA qui donne le résultat le plus propre.

 

Résultat du calcul de raster pour les valeurs null. Le trait de côte ressort en négatif.

Résultat du calcul de raster pour les valeurs null. Le trait de côte ressort en négatif.

 

Module SAGA qui permet d'extraire la courbe de niveau zéro

Module SAGA qui permet d’extraire la courbe de niveau zéro

 

 

Et voilà notre trait de côte. On va pouvoir lui imprimer un style désormais.

trait_de _côte

 

 

Nous allons créer un polygone avec l’option lignes vers polygones. Un fois ce polygone créer, nous allons appliquer un dégradé suivant la forme puis un polygone inversé. Ainsi ces deux effets combinés vont donner un style de dégradé vers le large qui colle bien.

 

polygones inversés

Mis en place du style polygone inversé sur un style dégradé suivant la forme

 

style_ocean

Dégradé suivant la forme avec polygones inversés

 

fond_de_carte2

le résultat

 

Et voilà, en quelques minutes nous avons pu créer un fond de carte.

Personnellement je ne met que le relief en blanc (avec transparence > 65%)  et non la rampe de couleur car sinon la carte est trop chargé comme le montre l’image ci-après

 

fond_de_carte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 thoughts on “Créer de beaux fonds cartographiques avec Qgis & des données libres

  1. ZOUA DABOULE MAURICE BELLY dit :

    c’est très cool! je suis très ravi de lire cet article et tous les autres. beaucoup de courage à vous et bien cordialement

  2. automne09 dit :

    Super utile !

  3. Bacco dit :

    Bonjour c’est très bien sa me plait, mais je n’arrive pas a trouver le ,MNT dans le site donné  » je ne parle pas l’anglais  »
    aurais tu quel que chose de plus directe
    Merci pour ton travail qui va certainement me servir
    Cordialement

  4. ymr dit :

    Je sais pas s’il existe un site francophone qui permet de télécharger des mnt sur l’ensemble de la planète gratuitement. je crois pas…

  5. pldp dit :

    Bonjour,
    J’ai une question de néophytes : j’ai un shapefile avec les frontières des pays du monde. Les océans et mers y sont en blanc, je voudrais simplement les mettre en bleu. Pouvez-vous m’expliquer comment procéder sous qgis 2.14? Merci d’avance

  6. cc dit :

    Hello !
    Tes conseils sont tops !
    J’ai néanmoins un pb, je parviens à obtenir l’ombrage et tout sans problème grâce à tes indications, mais impossible de zoomer sur la carte sans que l’ombrage rendu soit affreusement pixelisé. Impossible d’avoir une belle carte au 25000 par exemple… J’imagine que cela signifie que ma couche raster n’a pas une super résolution… y a t-il un moyen de contourner ça? J’ai essayé d’augmenter la résolution mais ça n’a pas amélioré la texture, ça l’a transformée (pyramides). Merci !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.